EIM Global Newsletter Sign Up
|
|

Opportunités de partenariat

L'exercice EST un médicament! Votre organisme partage-t-il notre vision, nos objectifs et nos valeurs? Alors associez-vous à nous!

Jadis, les médecins avaient découvert qu'en se lavant régulièrement les mains, ils pouvaient éviter les infections. Aujourd'hui, nous avons découvert une solution tout aussi simple pour améliorer la santé des patients.  Cette solution, c'est l'exercice. Le problème?  Amener les gens à prendre l'exercice au sérieux comme méthode de prévention et de traitement des maladies.  L'exercice : un médicament Canada (EMC) (un groupe multidisciplinaire de professionnels de la santé) a mis au point une solution novatrice et pratique et aimerait vous inviter à vous joindre à l'initiative pour améliorer la santé de la population canadienne, d'un océan à l'autre.

Il existe de nombreuses données probantes selon lesquelles l'activité physique et l'exercice réduisent le risque de maladies chroniques telles que le diabète, l'hypertension et l'obésité.  Pourtant, encore trop de gens n'intègrent pas l'exercice à leur routine quotidienne.  L'exercice : un médicament a été créé afin d'encourager les fournisseurs de soins de santé à renforcer l'importance de l'exercice auprès de leurs patients en évaluant et en examinant le programme d'activité physique de chaque patient, à chaque visite.

En 2007, l'American College of Sports Medicine et l'American Medical Association ont lancé Exercise is Medicine®, le programme initial.  Depuis, cette initiative est devenue un phénomène mondial : 31 centres nationaux ont été créés sur la planète et un congrès mondial a lieu chaque année depuis 2010.  Chaque pays possède un système de soins de santé unique et doit adapter ses programmes en fonction des différences culturelles et régionales pour les rendre efficaces.

En 2012, le Conseil consultatif national de L'exercice : un médicament Canada a été mis sur pied dans le but de définir la manière la plus efficace de faire connaître son programme à la population canadienne.   Les membres du Conseil proviennent de la Société canadienne de physiologie de l'exercice, du Collège des médecins de famille du Canada, de l'Académie canadienne de médecine du sport et de l'exercice, de l'Association canadienne de physiothérapie, des Diététistes du Canada, de la Société Canadienne D'Apprentissage Psychomoteur et de Psychologie du Sport, de l'Alliance Canadienne de Kinésiologie, et du Royal College of Chiropractic Sports Sciences (Canada); de plus, un professionnel de l'exercice clinique y siège. Le Conseil a énoncé trois objectifs stratégiques :

  1. Chaque médecin… chaque patient… chaque visite :  Offrir aux fournisseurs de soins de santé une trousse d'outils complète et des ressources afin de faciliter l'implantation d'EMC dans leur pratique quotidienne.
  1. Intégrer les professionnels de l'exercice aux équipes multidisciplinaires de soins de santé : 
    1. Encourager la collaboration entre les programmes formant des professionnels de l'exercice et ceux formant les professionnels de la santé dans les collèges et les universités du pays.
    2. Enseigner l'importance de l'activité physique pour prévenir et gérer les maladies et favoriser la santé dans les programmes de premier cycle et des cycles supérieurs formant les médecins, les professionnels paramédicaux et les professionnels de l'exercice.
    3. Améliorer la communication entre les médecins et les professionnels de l'exercice afin d'établir une nouvelle relation de collaboration axée sur le patient – relation inexistante par le passé.
  1. Faire bouger la population canadienne :  Accroître le nombre d'initiatives de sensibilisation faisant la promotion de l'activité physique ainsi que le nombre de Canadiens qui suivent les Directives canadiennes en matière d'activité physique.

www.exerciseismedicine.ca

« Au Canada, seulement 15 % des adultes suivent les recommandations des Directives canadiennes en matière d'activité physique. » Article du JAMC sur EMC, le 17 juin 2013.

L'exercice : un médicament Canada s'est donné pour mission d'améliorer de façon considérable cette statistique.  L'an dernier, grâce à l'appui de la Fondation Lawson, EMC a pu offrir son Atelier de prescription d'exercices en soins de santé primaires certifié aux professionnels de la santé dans presque toutes les provinces du Canada. .

L'outil de prescription et d'orientation et le Guide de prescription d'exercice de L'exercice : un médicament comptent parmi nos précédents succès. Ces outils comprennent des messages clés que les médecins peuvent utiliser dans leur cabinet. Le Canadian Family Physician Journal a d'ailleurs publié un article (en décembre 2014) sur le développement de ces outils et sur la façon dont nous comptons les utiliser en clinique.

La Société canadienne de physiologie de l'exercice (SCPE) est l'organisme d'accueil d'EMC.  La SCPE a financé la planification stratégique du groupe de travail (maintenant appelé le Conseil), le lancement du nouveau Programme de reconnaissance des professionnels de l’exercice et la campagne sur les médias sociaux.  De plus, nous nous sommes associés à des entreprises qui partagent nos valeurs, comme StepsCount, Urban Poling et Wintranslation. L'exercice : un médicament Canada est une nouvelle initiative adoptée par un public engagé et passionné. Nous sommes à la recherche de partenaires financiers supplémentaires qui nous aideront à traduire notre projet en pratique.

Des Canadiennes et Canadiens plus en santé = un Canada plus en santé

L'exercice : un médicament Canada imagine un avenir rapproché où l'activité physique fera partie intégrante des stratégies de prévention et de traitement des maladies chroniques dans le système de soins de santé canadien.  Nous envisageons l'activité physique comme étant l'un des signes vitaux à surveiller dans le dossier de chaque patient, à chaque visite.  Nous imaginons les pharmaciens, médecins, infirmières, diététistes, professionnels paramédicaux et professionnels de l'exercice unis au sein d'une équipe multidisciplinaire visant à faire de la pratique régulière d'activité physique chose courante.  Nous imaginons tous les groupes culturels et régionaux, y compris les nouveaux immigrants (particulièrement les jeunes filles), les Premières Nations, et les communautés rurales et urbaines prenant part à ce mouvement.

En définitive, nous imaginons un Canada où les comportements relatifs à l'exercice sont modifiés; où la population souffre de moins de complications liées à la santé et requiert moins de séjours à l'hôpital et de médicaments; et où le fardeau des maladies chroniques est allégé. Les employeurs bénéficieront d'une productivité accrue en raison d'une diminution du temps d'inactivité imputable aux absences pour maladie, et les employés auront besoin de moins de congés pour s'occuper de membres de leur famille atteints de maladies chroniques.

Cela semble tellement simple.  Et ce l'est.  Il suffit d'une conversation entre un professionnel de la santé et un patient pour enclencher le processus. Ensemble, nous implanterons une solution nouvelle et simple à un très vieux problème coûteux qui ne cesse de s'amplifier.

La SCPE, un organisme à but non lucratif, accueille L'exercice : un médicament Canada. Nous sommes à la recherche de partenaires financiers pour nous aider à concrétiser notre plan et à le mettre en œuvre partout au pays.  Si ce projet s'arrime à vos objectifs, nous serions heureux de discuter des possibilités de reconnaissance nationales qui conviennent le mieux à votre organisation et de vous aider à atteindre vos objectifs en collaborant avec nous.

Veuillez contacter : Susan Yungblut, directrice, L'exercice : un médicament Canada, [email protected]

Support for the Exercise is Medicine® Initiative is provided by:
Support for the Exercise is Medicine® Initiative is provided by:

Contact Canada EIM Representative | Contact EIMC | [email protected]
© 2021 American College of Sports Medicine. All rights reserved worldwide.
Exercise is Medicine® is a global health initiative managed by the American College of Sports Medicine.